43 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
[Visiteur - Votre compte]

La Passion des Autobus et Autocars en Région Lyonnaise

samedi 13 juillet 2024

Annonces Google

Activité du Site

Pages vues depuis 27/11/2005 : 33 004 621

  • Nb. de membres 621
  • Nb. d'articles 336
  • Nb. de forums 11
  • Nb. de sujets 13
  • Nb. de critiques 22

Top 10  Statistiques

Index du forum »»  L'Historique du Réseau »» La desserte des Minguettes

La desserte des Minguettes

4 Modérateur(s)
K-LS-PAnthony761JM-C
JM-C JM-Cicon_post
Avant l'importante restructuration du 21 avril due à la mise en service de la ligne de tram T4, je pense qu'il est interessant de retracer l'historique de la desserte des Minguettes.

Je compte en faire un dossier, mais comme c'est long, je vais publier ici un premier jet par épisodes.

J'attends vos remarques, observations et éventuels compléments avant de "boucler" la version définitive.

Commençons donc par le début, de 1967 à 1972.
JM-C JM-Cicon_post

Le plateau des Minguettes était une zone agricole épargnée par l’urbanisation. Sur ce site de 220 hectares seront construits 9200 logements (dont 7600 HLM) entre 1966 et 1973 à une époque où l'Etat avait décidé de bâtir des "Grands Ensembles".

Le chantier des logements est réalisé en un temps record mais les équipements et les services sont loin de suivre. Les bus ne montent pas tout de suite sur le plateau, seule une navette créée sous l'indice M en mai 1967 relie le terminus de l'antenne Vénissieux de la ligne 12 situé place Sublet au pied de l'immeuble 112 au carrefour de la rue Monmousseau et de la 4e avenue [qui sera baptisée avenue d'Oschatz].



Le 18 septembre 1967, 2500 logements sont construits et l'itinéaire de la navette M est prolongé le 15 septembre d'un arrêt jusqu'au carrefour des 11e et 12e rues [Cachin-Martyrs de la Résistance] et un arrêt facultatif est créé à la place de l'ancien terminus. Trois jours plus tard, alors que 2500 logements sont achevés, la première rentrée scolaire a lieu aux Minguettes.


Message édité par : JM-C / 08-12-2013 17:59

JM-C JM-Cicon_post

Il faudra attendre le 9 septembre 1968 pour voir le prolongement de certains services de l'antenne Vénissieux (Mairie) de la ligne 12 (exploitée en Berliet PBR à 2 agents) à Minguettes Centre (Château d'Eau), ceci entraînant la suppression de la navette M.

Le même jour, une nouvelle ligne 48 est mise en service entre Grange Blanche et les Minguettes (Bourdarias) par le boulevard Pinel et le Ront Point de Parilly. Il n'y a aucun arrêt entre Grange-Blanche et Ranvier-Mermoz [Mermoz-Pinel] et le terminus est situé sur l'avenue des Martyrs de la résistance à hauteur de la rue Bourdarias. La ligne est exploitée à un agent avec des SC10U neufs (1152 à 1157).


La ligne 48 aura le privilège d'être la quatrième équipée de SC10U (ici la 1157 Boulevard Pinel en mars 1969).
(Photo: Boblyon)

Le 23 septembre 1968, certains services (5 départs) du 48 sont détournés par la rue Gambetta, le chemin de Feyzin et la rue Komarov pour desservir le collège Michelet aux heures d'entrée et de sortie. Cette desserte n'est pas réservée aux scolaires.

Le 26 janvier 1969, la ligne 48 est prolongée rue des Martyrs de la Résistance jusqu'au carrefour du 11 novembre 1918 (Minguettes-Sud).

JM-C JM-Cicon_post

Un mois plus tard, le 22 février 1969, la ligne 12 devient exploitée par un seul agent avec des autobus standards PCMU récupérés des lignes 12, 35 et 26 (1201 à 1217 et 1219 à 1232).


La ligne 12 recevra en février 1969 des autobus standards de type PCMU comme la 1214 au terminus de Bellecour.
Photo: Philippe Leroux

A la même date, l'antenne Saint Fons est prolongée du Grand Chassagon à "Minguettes-Sud". Le terminus est fixé provisoirement au 215 Bd Lénine au nord du chemin de la Corsière. Un arrêt fixe "Minguettes Nord" est observé avenue Maurice Thorez. Le terminus "Minguettes-Sud" sera reporté au carrefour du 11 novembre 1918 en novembre 1969.

Les deux antennes de la ligne 12 desservent alors les Minguettes: "Minguettes-Centre (Château d'Eau)" par Vénissieux (Mairie) et "Minguettes-Sud" par Saint Fons (Grand Chassagnon) mais pas tous les services, des partiels étant limités à la Mairie de Vénissieux et à Saint Fons (place A. Thomas).


En 1970, les Minguettes sont desservies par les 2 antennes de la ligne 12 et par la ligne 48.


Des services semi-directs Minguette Centre - Bellecour par Minguettes Sud (5 départs par jour) sont créés le 14 septembre 1970. Le parcours est direct entre Minguettes-Nord (M. Thorez) et Saxe Gambetta. L'arrêt Thibaudière sera également desservi à dater du 9 novembre 1970.

Le 21 février 1972, l'antenne Minguettes-Centre est prolongée sur toute la longueur de l'avenue Jean Cagne jusqu'au début de l'avenue Maurice Thorez. Un arrêt intermédiaire dénommé Bruand est créé entre le nouveau et l'ancien terminus rebaptisé Herriot-Cagne.

à suivre ...
Alex Alexicon_post
Merci JM-C c'est très sympa de ta part de nous faire partager les magnifiques photos de l'époque les tours du quartier Gaston M!!onmouse!!au n'était pas encore tomber à cette époque.
La ligne 48 elle n’a pas eu aussi des PR180.2 je me souviens plus à l'époque je confondes avec les PR118 .
En tous cas sa fait très longtemps quel à les PR118 quand j'avais 8- 9 ans
Je les prenais avec ma mère. Je me souviens bien.
Sa fait plaisir de voir tous sa JM-C tu nous fait apprendre beaucoup de chose avec ton aide et toute ces Infos .
Il devait faire froid l'hiver dans les SC10 d'après un chauffeur qui me disait que le chauffage marcher mal.
JM-C JM-Cicon_post
Citation : alex69

Merci JM-C c'est très sympa de ta part de nous faire partager les magnifiques photos de l'époque les tours du quartier Gaston M!!!onmouse!!!au n'était pas encore tomber à cette époque.
La ligne 48 elle n’a pas eu aussi des PR180.2 je me souviens plus à l'époque je confondes avec les PR118 .
En tous cas sa fait très longtemps quel à les PR118 quand j'avais 8- 9 ans
Je les prenais avec ma mère. Je me souviens bien.
Sa fait plaisir de voir tous sa JM-C tu nous fait apprendre beaucoup de chose avec ton aide et toute ces Infos .
Il devait faire froid l'hiver dans les SC10 d'après un chauffeur qui me disait que le chauffage marcher mal.

On le verra bientôt, la ligne 48 a eu d'abord des PR180.2 en janvier 1993 (lors de l'arrivée du métro à Vénissieux) puis des PR118 neufs en septembre 1994.
Quant aux SC10, ça dépendait des modèles: il n'y avait pas de chauffage dans les plus anciens (comme celui de la photo) puis c'est apparu au milieu des années 70 sur ceux exploités en self (en configuration 444, soient 3 portes à 4 vantaux).
Quelques SC10 rénovés (série 2000 ex 2100) ont été équipés de chauffage. De plus (et j'en ai eu la confirmation récemment) le chauffage des SC10 utilisait un échangeur de chaleur (radiateur à gaz) sur l'échappement. Et quand les SC10 devenaient âgés, il y avait des fuites et ça puait les gaz d'échappement dans le bus.
JM-C JM-Cicon_post
...suite du feuilleton ...

Alors qu'il avait été question de prolonger la ligne 36 des Etats-Unis aux Minguettes et de l'équiper en autobus standards le 9 septembre 1975 pour l'ouverture du Centre Commercial de la Part Dieu, ce n'est que le 3 novembre 1975 qu'une troisième ligne de bus montera sur le plateau, en arrivant par l'itinéraire final de l'antenne Minguettes-Centre du 12, le terminus Minguettes (Montchaud) des bus rouges étant situé au carrefour de l'avenue M. Thorez et du Bd Lénine, en correspondance avec l'autre antenne du 12 qui arrivait par le chemin du Grand Chassagnon.

Et seul le dépôt des Pins recevra des SC10U, les anciens 2 portes (2135-2152) de la ligne 8 en nombre insuffisant, quelques vieux S105 faisant le complément et Saint Simon continuant à faire rouler ses PH10/100. Et ce sera la ligne 12 qui recevra des SC10U LS neufs (2421 à 2450), passant en self-service le 16 février 1976.

Et le 1er mars suivant, les travailleurs des Minguettes auront désormais une liaison avec les zones industrielles de Saint-Priest et de Corbas, la ligne 54 étant prolongée aux heures de pointe à Minguettes sud (par l'itinéraire du 48 à partir de l'arrêt Duclos). Peu de temps après, le 54 troquera ses vieux PH8/100 contre des PCMU.




En 1976, il y a encore des PCMU aux Minguettes, mais ce sont ceux du 54.
JM-C JM-Cicon_post

Aux heures de pointe, d'après une source officielle, ce sont désormais 69 bus qui sillonnent le plateau (27 sur les lignes 12 et 36, 9 sur la 48 et 6 sur la 54). Du temps des PCMU, le 12 était en horaire travaux (métro A) et 33 voitures parcouraient ses deux antennes!

Il faudra patienter jusqu'au 16 février 1977 pour que la ligne 36 passe en self-service avec du matériel moderne provenant de la ligne ... 12 (2424 à 2443 aux Pins et 2444 à 2451 à Saint-Simon), cette dernière complétant son parc avec des ex 9 (2405 à 2420) et des ex 23 moins récents (2353 à 2367).



En 1977, les lignes 12 et 36 sont en self-service avec des SC10U LS

JM-C JM-Cicon_post

La mise en service du métro le 2 mai 1978 ne touchera guère les Minguettes, seule la ligne 36 est modifiée mais à Lyon. Elle absorbe le 46 et est prolongée à Duchère (Plateau), ce qui en fait la ligne la plus longue du réseau. Elle est aussi légèrement déviée dans le 6e pour correspondre avec la station de métro Masséna (passage par la rue Masséna et la rue de Séze direction Minguettes, par le cours Vitton et la rue Tête d'Or direction Duchère).

La ligne 48, qui a perdu beaucoup de son importance depuis l'arrivée du 36 sur le plateau, passera en self-service mais avec des SC10U TLS (anciens SC10U rénovés). Quant au 54, il devra attendre le 22 septembre 1979 avec des PCMU TLS libérés par le 23.


Fin 1979, toutes les lignes des Minguettes sont en self-service.
Photo: Philippe Perez
Alex Alexicon_post
Merci JM-C Pour toutes les infos .
Les photos sont belles pour l'époque, mais tu ne sais pas pourquoi la ligne 48 ils ne la gardent pas en renfort du t4 sa peut toujours servir non ? Mais aujourd'hui il ya moins d'habitant à Vénissieux et aux Minguettes qu'avant non ?


Message édité par : alex69 / 15-04-2009 23:47


Tous les commentaires et avis parus sur le site de Tecelyon n'engagent que leur auteurs.


Site créé grâce au CMS français NPDS