14 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
[Visiteur - Votre compte]

La Passion des Autobus et Autocars en Région Lyonnaise

dimanche 04 décembre 2022

Annonces Google

Activité du Site

Pages vues depuis 27/11/2005 : 28 008 141

  • Nb. de membres 591
  • Nb. d'articles 326
  • Nb. de forums 9
  • Nb. de sujets 13
  • Nb. de critiques 22

Top 10  Statistiques

Index du forum »»  L'Historique du Réseau »» Historique des lignes

Historique des lignes

4 Modérateur(s)
K-LS-PAnthony761JM-C
JM-C JM-Cicon_post
Oui ce n'est pas à jour, je vais le faire
thib-de-Lyon thib-de-Lyonicon_post
Bonjour,

Il y a la modification de la 93 dans St Fons aussi, mais je n'ai plus la date en tète.
JM-C JM-Cicon_post
C'est le 7 janvier, j'avais téléchargé le dépliant


JM-C JM-Cicon_post
L'historique a été mis à jour, si je n'ai rien zappé.

Le plus pénible est cette alternance systématique troleybus-autobus.

Pour les déviations je ne note que les longues. Je ne sais pas s'il en manque pour les travaux du T6, c'est un secteur où je vais rarement.
citelis12 citelis12icon_post
Non, tu n'a rien oublié JM-C sur les déviations des bus à cause du tram T6, Donc t'est tranquille sur ça.


Les lignes 11 et 12 mes préférées du réseau TCL !
Airbus2 Airbus2icon_post
Bonjour,
J'ai un petit souci de dates avec les lignes 42, 42/50 et 50 dans le secteur ouest. Si je me fie à la très bonne rubrique Histolignes du site TECELYON, la ligne 42/50 aurait été supprimée le 27/01/1975, la ligne 50 étant alors renée de ses cendres entre Saint-Just et Demi-Lune. Or j'ai plusieurs photos d'autobus PCM affichant ligne 42/50 à Saint Just et à Boyer qui ont été prises en mai 1977.
Pouvez-vous m'éclairer sur ce point ?
Merci d'avance.
JM-C JM-Cicon_post
Citation: Airbus2

la ligne 42/50 aurait été supprimée le 27/01/1975, la ligne 50 étant alors renée de ses cendres entre Saint-Just et Demi-Lune. Or j'ai plusieurs photos d'autobus PCM affichant ligne 42/50 à Saint Just et à Boyer qui ont été prises en mai 1977.

En fait, il y a discordance entre d'une part les plans du réseau et les thermomètres qui font renaître la ligne 50 et, d'autre part, l'exploitation (et donc la marche des voitures) qui continue de se faire sous l'indice jumelé 42/50 jusqu'à la RRS de 1980 qui voit la création de la ligne 46 actuelle.

Le communiqué TCL du 27/01/1975 mentionne la création d'une antenne Boyer de la ligne 42/50 par la rue des Acqueducs.

Les marches des voitures font apparaître 2 services distincts jusqu'à la fin (ce qui est confirmé par R. Chappelet)

• St Just - Ménival - Alaï la Raude
• Demi-Lune - St Just - Boyer

Deux clichés de la photothèque confirment que l'indice 42/50 est toujours affiché sur les girouettes et les bandeaux en 1979 et en 1980



https://tecelyon.info/modules/td-galerie/imgs/S--42_3304%C2%A9.jpg

Les thermomètres varient, en 1978/79 l'antenne Boyer porte l'indice Boyer (mais les départs de Boyer vont jusqu'à laDemi-Lune !) alors qu'en 1979/80, l'antenne Boyer porte plus normalement l'indice 50




Quant au plan du réseau de mai 1978, il indique séparément les lignes 42 et 50 (comme le thermomètre de 1978/79)



Je m'était basé sur les plans pour l'historique mais je pense qu'il vaux mieux être le reflet de l'exploitation et je vais corriger dans ce sens.

Airbus2 Airbus2icon_post
Merci beaucoup pour toutes ces précisions, sur un secteur qui a souvent été un peu compliqué, il est vrai.
Aujourd'hui c'est plus simple avec la ligne 46 pour Boyer et la ligne C21 qui a repris en gros, la ligne 42, d'ailleurs, au moment d'Atoubus, ils avaient choisi le numéro 21 car c'est la moitié de 42 ! ...
Encore merci.
Airbus2 Airbus2icon_post
Aux premiers temps des tramways, on a eu des attelages à chevaux avec impériale sur la remorque, puis après l'électrification des lignes, certaines remorques à impériale ont été transformées en motrices à deux étages et on leur a alors attribué le sobriquet de "Belles-mères". A-t-on une idée de la raison pour laquelle on a choisi ce surnom étrange et amusant ?


Tous les commentaires et avis parus sur le site de Tecelyon n'engagent que leur auteurs.


Site créé grâce au CMS français NPDS