13 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
[Visiteur - Votre compte]

La Passion des Autobus et Autocars en Région Lyonnaise

dimanche 04 décembre 2022

Annonces Google

Activité du Site

Pages vues depuis 27/11/2005 : 28 008 200

  • Nb. de membres 591
  • Nb. d'articles 326
  • Nb. de forums 9
  • Nb. de sujets 13
  • Nb. de critiques 22

Top 10  Statistiques

Index du forum »»  L'exploitation »» Situations inacceptables

Situations inacceptables

5 Modérateur(s)
K-LS-PJoNaTAnthony761Shoubi
JM-C JM-Cicon_post
Constaté aujourd'hui 2 SNA sur C13 (mais espacés), 1 SNA sur C2 (départ PDVM 14:00), 2 SNA CONSECUTIFS (départs PDVM 13:50 et 14:05) sur C1 soit 45' sans bus sur une ligne soit-disant forte !!!

L'application Live a bien confirmé qu'il n'y avait que 3 bus en ligne (2203, 2266 et je pense 2276).

K-L va avoir du mal à défendre son entreprise car ce n'est pas un cas de force majeure. Je pense déjà qu'il doit falloir avoir un QI très faible pour ne pas pas sortir 2 bus consécutivement ! A la hiérarchie (dont PC Bus) de décaler des services, au technicien horaire de faire des horaires plus adaptés.

Par exemple sur C13 les battements sont de 14' à chaque terminus pour une fréquence de 15'. Hier le CR de la 2202 se prélassait dans son bus à Montessuy, arrivé à 11:26, il ne repartait qu'à 11:40. C'est son service, il n'a rien fait de répréhensible mais le PC Bus aurait du lui demander de repartir à 11:33 car le départ précédent n'avait pas été assuré (et cette voiture était toujours SNA au retour).

Si le technicien horaire avait décalé les départs de 7', il n'y aurait plus eu que 8' de battements (largement suffisant) et 15' sur un tour. C'est inconcevable que l'horaire donne 30' de battements à chaque tour alors que des services ne sont pas assurés.
ousseiniahamed ousseiniahamedicon_post
Il y'a pas qu'UTN que c'est ça. Mais Aussi a UTA sur la 35 et probablement d'autres ligne d'UTA. Ce Matin le 8h07 de Jean Macé pour le chareard  n'était pas assurée et mercredi c'était pareil le 17h40 pour Bellecour au départ JC Marcel Sambat n'était pas non plus Assuré non plus et c'est chiant car tu dois attendre 40 minutes le suivant. De plus la 35 en HC actuellement c'est 30 minutes Pendant l'été. Pourtant les 2700 n'ont pas l'air d'avoir de problème et la Clim fonctionne Très Bien. Ce Midi le 11h55 Pour Bellecour au départ de Marcel Sambat accusait 15 minutes de retard avec 3610 en Habillage. Après il y'a aussi d'autres SNA sur la ligne en fin juin et début juillet. Je me demande si y'a pas encore ce problème de Manque de CR par hasard.
Ousseini
Lignes C15 et 52 Les meilleurs d'UTS :-)...
K-L K-Licon_post
Ben si, je vais pouvoir défendre, non pas l'entreprise car on a un sacré problème de recrutement, mais je reste un expert sur les aspects techniques (avec la vision interne que j'ai).

On va la jouer honnête :

La plupart des lignes ont des offres allégées pour pallier le manque de personnel (on a même des lignes qui roulent avec un horaire été du mois d'août depuis deux semaines alors que cet horaire n'est déjà pas facile à tenir en période archi creuse).
Sur ces offres allégées, on y ajoute en plus des manques de personnels impromptus (en gros des conducteurs absents à la prise de service ou qui ont prévenu tardivement de leur non présence) et les congés à accorder, forcément (les conducteurs restants assurant de nombreuses heures de service, jusqu'à parfois 46h par semaine).

Revenons sur le technicien horaire, celui qui va créer l'horaire de la ligne et faisons un petit point sur comment ça fonctionne (et c'est ainsi dans la quasi totalité des réseaux). On reviendra ensuite sur l'horaire du conducteur à proprement parler.

Comment se passe la création d'un horaire quel qu'il soit :

Le service marketing va faire étudier la ligne par le service méthodes, auquel sont rattachés les techniciens méthode
Une fois cette étude réalisée, on va demander au technicien méthode de préparer un horaire (que ce soit pour réadapter les temps de parcours, pour un nouvel itinéraire ou des horaires travaux par exemple)
Cet horaire va être proposé à SYTRAL Mobilités pour validation (ce sont eux qui payent la production, on ne peut pas mettre un horaire sans l'aval de l'AOMTL)
Une fois ces validations passées, il faut décider de la date d'application
Et enfin, on met en application l'horaire

Mettons néanmoins qu'on veuille mettre un horaire en urgence : rappelez-vous que pour le COVID, on avait mis au moin deux semaines, ce qui est extrêmement rapide compte tenu du nombre de lignes, à créer des horaires, avec parfois des erreurs tellement il avait fallu faire vite, avec l'aval du SYTRAL d'alors.

Il reste les horaires de grève : ceux-là existent déjà dans les systèmes en fonction des personnes déclarés grévistes. Assez simple à mettre en place, ils ont un corollaire : ces horaires doivent être mis en production au moins 48h avant leur application pour éviter que les systèmes ne les chargent pas et que ça dysfonctionne dans les bus ou les outils numériques.

Et pour ces 48h, on ne prend pas en compte ce que l'on appelle les habillages conducteur : en gros, leurs services. Si tu changes un horaire, cela change automatiquement les journées des conducteurs. Impossible, hors grève où les conducteurs non grévistes s'y attendent, de modifier les services des agents à la volée : impossible de tous les prévenir (et l'ordonnancement, en charge d'affecter les services, devrait tout recommencer) et on arriverait juste à des loupés, sans parler du risque social (on a déjà du mal à recruter, on va peut-être éviter de faire fuir ceux qui continuent à exercer leur métier).

Mais même en éludant toutes ces considérations sociales, il faudrait de toute façon faire valider les horaires par l'AOMTL, après les avoir étudiés en amont (donc bien plus de 48h avant).

Voilà, ce n'est pas que je veux défendre quoique ce soit car tout le monde voit bien que les Transport Urbais et Interurbains, pas seulement Lyonnais, souffrent vraiment de cette pénurie de conducteurs et que la remarque de JM-C va dans le même sens que les nombreuses réclamations clients reçues par les TCL (et donc Keolis Lyon aujourd'hui).

Pour ce qui est de faire partir un conducteur plus tôt du terminus, c'est assez compliqué : on va désorganiser sa voiture (tu ne sais pas si le bus était absent pour manque de personnel et juste en panne avec la possibilité d'être remis en ligne en plein milieu). Sans parler que, encore une fois, du point de vue social, ça va gueuler. Et s'il part en avance, celui qui avait prévu de prendre ce bus là au passage théorique ne le verra jamais passer car il sera passé en avance. Donc, on aura au final tout de même pénaliser la clientèle. Et la ponctualité (je parle bien ponctualité, pas régularité) ne sera plus assurée.

Et en effet, tous ces ratés coûtent des pénalités à l'entreprise exploitante.

J'ai été un peu long, j'en suis désolé, mais je veux vraiment que vous compreniez que ce que vous pensez être simple vu de l'extérieur ne l'est pas forcément en interne.

Au final, tant qu'au niveau de l'état, il n'y aura pas une vraie réflexion sur le métier de conducteur de bus et de car, on va se diriger vers des difficultés dans tout le pays (15 000 conducteurs manquent à l'appel dans toute la France).

N'hésitez pas à me poser des questions si certaines choses ne sont pas claires.
Passionné ;-)
JM-C JM-Cicon_post
On n'est pas sorti de l'auberge puisque le problème est structurel.

Le système est bien trop lourd et rigide et bute sur un tas d’œillères administratives probablement héritées du temps de l'OTL et où AO, exploitant et syndicats ouvriers sont tous co-responsables.

C'est impensable qu'on ne puisse pas modifier en temps réel les heures des DSO, pratique courante et journalière du CRIV (leur PCBus) RATP. Ça ne change pas les heures de relèves mais celles des départs en cours de service.

Quant à dire que le PC Bus ne sait pas si un SNA est dû à un bus non sorti du dépôt ou en panne et en cours de remplacement, c'est impossible car un CR doit les alerter en cas de panne.

Quand aux clients (des lignes fortes tout au moins), ils ne connaissent pas d'avance les heures de passage (par exemple C3 actuellement: "un nus toutes les 8 minutes"). C'est le fonctionnement dit 'par fréquence" qui permet aux régulateurs d'adapter les heures de DSO en temps réel.

Les clients ne connaissent les heures de passage que par Visulys ou l'appli TCL qui leur donne le délai d'attente. Des heures précisent ne figurent sur les horaires PDF qu'au delà du quart d'heure.

Il faudrait donc rééduquer à la fois les CR et les clients en leur expliquant la nouvelle donne.
Agora Agoraicon_post
Merci KL d'avoir pris le temps et le soin d'expliquer certaines choses pour que beaucoup puissent comprendre.

Effectivement il y a un gros manque de personnel et ceux déjà en place souffrent pas mal des conditions et craquent pour certains. (Pour ma part je quitte l'entreprise le mois prochain).  

Pour ce qui est des conducteurs qui se prélassent par moment 15 min au terminus c'est juste une bouffée d'air bien mérité par rapport aux autres moments où ces mêmes conducteurs ne lèvent pas les fesses du sièges et enchaînent les tours par conscience de professionnalisme.
"Au plaisir de vous croiser sur les ĺignes"
JM-C JM-Cicon_post
Le cas que j'évoquais était un comportement asocial heureusement minoritaire. Les autres laissent les voyageurs monter dans le bus au frais (ou presque clim coupée) pour leur éviter de suer sous le soleil et la canicule à l'arrêt, même si le départ a lieu 14' après.


K-L K-Licon_post
Oui, j'ai du mal à comprendre ceux qui, à chaque tour, se mettent en place au denier moment.

Par contre, vous seriez surpris du nombre de personnes qui utilisent l'appli TCL pour connaître l'heure de passage exacte du bus qu'ils veulent prendre, ligne forte ou non (sauf C3 en horaire fort).
Passionné ;-)
UrbanWay88 UrbanWay88icon_post
Merci d'avoir supprimé mon message . 
__________________________________
Sur ma route oui ... il y a eu du move oui (8)
K-L K-Licon_post
Sur le fond, ça allait, sur la forme beaucoup moins (trop d'insultes canines).
Passionné ;-)
UrbanWay88 UrbanWay88icon_post
Bref, si **** est une insulte.

Bref je suis pas étonnée du manque de conducteur au vue du comportement de certains employer autres que les conducteurs envers les conducteur, les conducteurs ne sont pas des ***** et doivent être respecter.
J'ai subit de l'humiliation de certain supérieur, devant la clientèle et collègue, pour une pause de 5 mins ou j'ai envie le masque pour respirer et pour un voyant rouge avec changement diriger par le PCBus.

Plein de conducteur partent, dans l'entreprise où je suis, plein de conducteur était a Keolis Lyon et sont vite reparti dégoûter de l'entreprise.
Tu te fait agressés, il s'en ****, tu te fait insulter, il s'en **** , le plus important pour eux c'est l'argent de la clientèle et le reste, ils s'en *****. 


Edité par K-L : Modéré car trop de choses mal écrites.


Tous les commentaires et avis parus sur le site de Tecelyon n'engagent que leur auteurs.


Site créé grâce au CMS français NPDS